Les avantages de devenir rentier avec la SCPI

Se servir de la SCPI pour devenir rentier fait certainement partie des décisions les plus judicieuses que vous aurez prises au courant de votre vie. Après tout, il s’agit là d’une méthode permettant d’effectuer un placement d’épargne sécurisé. Vous vous dégagez de toute contrainte de gestion et de trésorerie, et vous parvenez en même temps à bien grandir financièrement. D’autant plus que les SCPI fiscales offrent aux investisseurs l’occasion de faire d’intéressantes déductions sur leurs impôts.

Pourquoi le choix de la SCPI est toujours bénéfique pour devenir rentier ?

Parce qu’à la base, les placements financiers qui sont sécuritaires et rentables ne sont pas très nombreux. Non seulement la SCPI fait partie de cette catégorie, mais son principal atout, c’est qu’elle présente des possibilités d’investissement à petit budget. Contrairement à l’investissement immobilier, vous n’avez pas besoin d’avoir des fonds importants pour investir dans la SCPI. Même avec un placement réduit, vous êtes libre de vous lancer. Le ticket d’entrée est très accessible, même s’il dépend surtout de la stratégie de chaque société de gestion.

Grâce à cette source, nous savons aussi que l’investissement en SCPI n’est pas contraignant. Vous n’avez pas à vous attarder sur des questions de gestion et de trésorerie. Et même sur le plan administratif, vous devrez juste lire les bulletins trimestriels, ainsi que les rapports annuels pour suivre l’évolution de la société.

Rentabilité garantie avec la SCPI !

Quand on parle de devenir rentier, c’est qu’à l’évidence on est à la recherche d’un placement qui puisse nous garantir une bonne rentabilité. Avec la SCPI, vous n’êtes jamais déçu. Elle permet d’investir sur le marché de l’immobilier tertiaire, un secteur qui est particulièrement rentable. Ce n’est pas pour rien si des années plus tôt, ce secteur s’adressait plus aux grands comptes et aux institutionnels.

Le marché de l’immobilier tertiaire n’a pas non plus connu de folle spéculation, comme ça a été le cas avec l’immobilier d’habitation. Les gens se lancent toujours en ayant la tête froide. C’est pourquoi on n’a pas encore assisté à ce phénomène de « bulle ». Les rendements sont toujours stables, et les investisseurs ne se retrouvent pas avec de mauvaises surprises.