Investir dans l’immobilier n’a jamais été facile. Sacrifier une importante somme d’argent pour un projet immobilier est risqué. Sans avoir étudié profondément sur l’investissement, on peut se retrouver face à des difficultés. Pourtant, la simulation Loi Pinel peut vraiment aider. Cette dernière consiste à une défiscalisation immobilière.

La Loi Pinel

La Loi Pinel est un dispositif visant à la défiscalisation immobilière qui consiste à la réduction des impôts sur l’achat d’un bien immobilier. Cette réduction est calculée en fonction du montant de l’investissement et varie selon la durée de la location et les ressources des locataires. En général, l’aide fiscale est de 12% pour six ans, de 18% pour neuf ans, et de 21% pour douze ans. La Loi Pinel s’applique aux biens immobiliers construits aux normes BBC se trouvant dans une ville qui se situe dans une zone en Loi Pinel. Cette loi est favorable à des conditions liées aux caractéristiques de construction et d’achèvement. Par exemple pour un logement neuf en vue d’achèvement, à l’édification d’un logement, à l’acquisition d’un logement inachevé mais avec un achèvement certain dans le futur.

Les conditions de la Loi Pinel.

Le simulateur loi Pinel est destiné à tous les payeurs d’impôts en France. Des conditions locatives sont à respecter telles que la durée minimum de six années de location, la location doit avoir lieu dans les douze mois à compter de la livraison du bien, le respect du propriétaire par rapport aux plafonds de loyer et de ressources des locataires. Les biens immobiliers doivent se trouver dans les zones en Loi Pinel. Zone A, grandes villes comptant plus de 250 000 habitants ; Zone A Bis, Paris et première couronne ; Zone B1, grandes villes comptant 150 000 à 250 000 habitants ; Zones B2, villes moyennes comptant 50 000 à 150 000 habitants ; Zone C, le reste. Afin d'en bénéficier, il suffit de se rendre sur le site.