Beaucoup d’investisseur se sont investis dans la résidence étudiante, non seulement parce que c’est un investissement qui se rentabilise bien mais en plus, ces investisseurs propriétaires reçoivent une réduction d ‘impôt de la part de l’Etat grâce à la loi Censi-Bouvard. Cette loi a été adopté afin d’encourager les propriétaires à investir dans le domaine pour que les étudiants aussi bénéficient d’un bon logement. Cette réduction s’applique pendant neuf ans, le propriétaire après est libre de faire ce qu’il veut de son appartement, mais il peut aussi reconduire le dispositif.

La résidence services pour étudiants

Il s’agit d’une résidence spécialisée pour les étudiants, qui offre des services autres que le logement. En effet, un service d’accueil, un service d’entretien, un petit déjeuner, une blanchisserie sont inclus dans la résidence étudiante. Et ces n’est pas tout, les chambres sont doté chacune d’outils qui facilitent le travail des étudiants, ce sont : des prises électriques pour les ordinateurs et connexion Internet, et avant tout elles sont meublées. Tout est mis à disposition des étudiants.

Ces résidences attirent beaucoup les étudiants sauf qu’elles ne sont toujours pas assez pour les accueillir.

L’investissement

Une des raisons pour laquelle, l’Etat a instauré ce dispositif est le manque de chambre ou de place pour accueillir tous les étudiants. Son but est de motiver les investisseurs à investir dans ce domaine. Si vous avez l’intention de vous y lancer, vous devez savoir que cette réduction d’impôt tourne généralement autour de 11% du coût de l’investissement. Cependant, le coût du projet ne doit pas dépasser le 300 000 € par an, ce qui fait une réduction de 33 000 €.

Ce dispositif est soumis à quelques conditions :

- L’immeuble doit être neuf ou presque achever
- La résidence sera gérée par une société spécialisée et non par les propriétaires
- La réduction se fait chaque année pendant neuf mois de façon égale.
Le rôle de la société est de louer chaque logement aux étudiants, et elle verse régulièrement au propriétaire qui n’aura plus à s’occuper de la gestion de son immobilier.

Plusieurs banques acceptent de financer ce genre de projet jusqu’à 100%.

Comment perçoit-on la réduction ?

Tout investisseur en location meublée devient un Loueur de meublé professionnel (LMP) ou Location meublée non professionnelle (LMNP). Il devra demander son numéro de TVA et reverser à l’Etat la TVA sur les loyers qu’il reçoit, ainsi il pourra recevoir son remboursement à 100%.

La remise que le propriétaire obtient peut atteindre les 16%.

Re utiliser, revendre à la fin du dispositif

Les neuf ans écoulés, plusieurs options s’offrent à vous :

- Continuer la location
- Revendre l’immeuble ou le logement en location
En cas de revente avant le délai de neuf mois, le futur propriétaire reprend la réduction d’impôt jusqu’à la fin du contrat (neuf ans). Dans le cas contraire, celui-ci ne recevra plus les avantages fiscaux.
- La mettre à disposition des enfants,
- S’il conserve la chambre étudiante de ses enfants, au sein de la résidence de services en location, le propriétaire percevra une rente qui peut lui servir de complément retraite.